Le grès d’Ernzen - Larochette

L’entreprise Feidt propose des visites guidées sur réservation . Contact :
Carrières Feidt SA
Montée d’Ernzen
L-7636 ERNZEN
Tél. : ++ 352 87 94 75 - 1
Fax : ++ 352 87 94 78

http://www.carrieresfeidt.lu

Additional informations

Le grès des carrières d’Ernzen, mieux connu sous le nom “grès luxembourgeois”, est clair, presque blanc à beige. Sa structure très fine, pleine et égale, ainsi que sa grande résistance à la compression font de lui le matériel idéal pour des constructions monumentales. Ainsi il a été utilisé pour la construction du Palais Grand-Ducal, du Pont Adolphe, du siège de la Banque et Caisse d’Epargne, du « Cercle Municipal », de la Cathédrale de Luxembourg, de la Basilique d’Echternach et du Château de Meysembourg. Il a aussi été utilisé à l’étranger comme par exemple au Musée Colonial de Tervuren (Belgique), au siège de la Poste à Gent (Belgique) ou à la gare de Leiden (Pays-Bas). Mais la meilleure preuve de la solidité du grès d’Ernzen est le Château de Larochette construit au 12ème siècle. Des parties comme la cheminée ou les fenêtres en arc restent inchangées à ce jour tant en couleur qu’en matériel. Au début il existait différentes carrières qui employaient aussi bien les habitants de la région que des immigrés du sud (italiens pour la plupart). Les conditions de travail étaient dures, manuelles et très poussiéreuses. Peu à peu, une seule « Kaul » s’établit, exploitée par la S.A. Montfort. C’est sous cette régie que furent entreprises les grosses commandes avec la Belgique, avant et après la 1ère Guerre Mondiale. Le transport se faisait par train, avec le Jhangli, de Larochette à Cruchten pour continuer ensuite vers Luxembourg-Ville et la Belgique. Hélas, après la 2ème guerre mondiale pendant laquelle la carrière fut confisquée, plus rien n’y fut investi et l’entrepreneur belge n’y vit plus de chance de développement. En 1979 la société Feidt Frères reprit la carrière et la modernisa avec un grand hall de production, des machines pour fendre les pierres et les couper. plus de détails : http://www.industrie.lu/ernzersteinbrueche.html